Comment déconnecter son cerveau du travail ?

La réponse de Aude

Thérapeute en Relation d’Aide, spécialisée en souffrance au travail 

Quelques conseils pour partir tranquille

Savez-vous qu’un départ, ça se prépare ? Alors avant de partir voici quelques conseils à mettre en œuvre pour déconnecter son cerveau sur sollicité et le positionner en mode repos :

– Pour commencer, prévenez à l’avance vos collègues que vous ne serez pas joignable. Ainsi ils ne seront pas surpris.

– Puis, prenez le temps de mettre à jour votre message de répondeur téléphonique qui renvoie, si possible, vers une autre personne de la société (idem pour votre messagerie informatique).

– Si des sujets importants sont attendus pendant votre absence, organisez votre « backup » (planifiez en accord avec votre hiérarchie ou vos collègues qui va le gérer et comment). Pour cela, n’oubliez pas de laisser accessible les données nécessaires (dossiers, documents, contacts…)

– Si cela vous rassure, vous pouvez laisser votre numéro personnel à un collaborateur de confiance qui ne le divulguera pas, mais qui pourra vous joindre en cas de stricte urgence (ne pas oublier de définir avec cette personne ce qui sera à considérer comme une urgence bien sûr !).

Pendant vos congés

Profitez de cette coupure pour faire une ‘digital detox’ ! Ne vous laissez aucune chance de pouvoir consulter vos messages :

– Si vous n’avez qu’un seul téléphone, désactivez la réception de vos mails professionnels de votre smartphone,

– Si vous avez 2 téléphones, laissez votre téléphone professionnel coupé à la maison.

– Inutile que votre téléphone vous suive partout (à la plage, au restaurant…), et encore moins votre tablette ou PC ! Là où vous auriez le réflexe de prendre votre téléphone (dans une file d’attente, dans un train, à la plage…), prenez quelques minutes pour résister à cet appel et regardez autour de vous. 

Reconnectez-vous en pleine conscience à ce monde qui vous entoure (sensations, odeurs, couleurs, images, sons…) et vivez le moment présent sans stress ni pression.

– Usez et abusez du mode « silencieux » ou « avion » pour ne pas être interrompu dans vos moments à vous, et n’hésitez pas à vous mettre en mode contemplation devant les éléments tels que la montagne, la mer ….

Pour vous aider à vous relaxer

– Reconnectez-vous à la Nature ! savez-vous que lorsque l’on pénètre dans un parc, un jardin ou une forêt, il faut moins de 4 minutes pour en ressentir les effects positifs ? (baisse du cortisol et donc du stress, diminution du rythme cardiaque et de l’activité électrique du cerveau…)

– Retrouvez le plaisir de lire et ciblez des livres qui font du bien ! Besoin d’idées ? « La clé de votre énergie » de Natacha Calestrémé, « Osez l’optimisme » de Catherine Testa, « Foutez-vous la paix » de Fabrice Midal, « Les vertus de l’échec » de Charles Pépin…

Si vous vous sentez déjà un peu ‘addict’, n’essayez pas de tout révolutionner d’un coup : choisissez une ou deux des actions proposées, vous vous laisserez plus de chances de réussir, et donc d’être fier de vous ! cela vous encouragera à continuer, et pourquoi pas à ajouter une ou deux actions supplémentaires pour vos prochains congés !

A ne surtout pas croire, à tester !

Aude Nazeyrollas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close