A qui s adresse la sophrologie ?

La réponse de Karine :

Le sophrologue accompagne des personnes autonomes, volontaires et responsables qui ont un objectif personnel : enfants, adolescents, jeunes adultes, personnes âgées, accompagnants …. consultent un sophrologue pour retrouver une énergie positive dont le corps et l’esprit ont besoin, apprendre à gérer le stress et développer la confiance en soi, en particulier lors d’étapes difficiles à traverser.

Karine YON

La réponse de Marie-Odile :

Demandons-nous « à quoi sert-elle ? » Car le besoin va justifier le choix de la technique.
La Sophro s’adresse sinon à tous, sauf personnes ayant des maladies psychiatriques avec risques de dissociation totale (schizophrénie notamment) et dans ce cas on utilisera peu de sophro et bien encadrée médicalement.
Sinon, entre les techniques statiques et dynamiques il y en a pour toutes les personnalités et problématiques.

Retrouver facilement un bon sommeil, se préparer à la naissance : qui ne connaît ces deux applications majeures de la Sophrologie ?

Les applications pratiques de la Sophrologie sont innombrables et concernent deux branches : médicale et socio prophylactique.

Les applications cliniques peuvent concerner :

  • l’accompagnement du cancer
  • la prise en charge de comportements alimentaires pathologiques (anorexie, boulimie)
  • la cardiologie (rééducation post infarctus, gestion HTA par exemple)
  • la gynécologie (stérilité)
  • la pneumologie (asthme),
  • la rhumatologie
  • l’anesthésie ou encore la gestion de la douleur…

Mais on utilise aussi la sophrologie en gériatrie, soins infirmiers au sens large ou encore en kinésithérapie !

Par exemple en kinésithérapie, la meilleure connaissance du schéma corporel et la capacité à relâcher les tensions vont faciliter le travail du professionnel. Une véritable collaboration se met en place, parlez-en à mon kiné : nous savons généralement au même moment si « ça va passer ou non », et parfois il a à peine le temps de s’installer pour une manipulation qu’elle se fait toute seule !

La socio prophylaxie renvoie au vœu le plus cher des Sophrologues Caycediens : « diffuser la Sophrologie dans la Cité ». Elle touche à tout ce qui peut faire évoluer la personnalité, et développer les capacités et potentiels de chacun, et pourrait ressembler à un inventaire à la Prévert :

  • motivation
  • concentration
  • imagination
  • énergétisation
  • positivation

Ou encore la prise en charge de moments charnières de la vie :

 préparation aux examens

  •  chômage, deuil
  •  changement professionnel ou personnel
  •  divorce
  •  départ des enfants hors du nid
  •  préparation à la retraite….

Et ce n’est pas tout :

  •  amélioration de la mémoire
  •  changement des habitudes
  •  gestion du temps
  •  facilitation des apprentissages
  •  évacuation du trac
  •  développement de la confiance en soi
  •  protection face au harcèlement…

Bref, tout ce que l’on entend habituellement par gestion du stress.

Par exemple : vous vous sentez mal dans votre emploi et envisagez de le quitter ?

La sophrologie pourra vous aider à préparer votre projet de changement, oser prendre de nouveaux risques sereinement, faire le point sur qui vous êtes et les valeurs que vous souhaitez mettre en œuvre dans votre vie professionnelle. Une fois le projet avancé, vous pourrez augmenter votre confiance en vous, choisir vos cibles avec plus de discernement.

Vous avez décroché un entretien ?

Préparez vous avec la Sophrologie : expression orale, aisance, confiance en soi, créativité, maîtrise de soi sont à votre portée.

Il m’arrive de recevoir des personnes en recherche d’emploi, pour ce que la mode appelle un « coaching ». Les méthodes mises en œuvre vont être centrées sur la personne elle-même, la validation de son potentiel, sa capacité à se projeter dans une autre situation. Et comme disait une de mes patientes un peu dubitative au départ : « Mais, ça marche ! ».
Effectivement… elle a trouvé un emploi, dans le délai qu’elle s’était donnée, et correspondant aux critères fixés (y compris proximité et disponibilité pour les enfants en l’occurrence).

Vous ne savez plus trop qui vous êtes ?
La sophrologie peut remédier à cela.

Une précision tout de même : cela ne se fait pas tout seul.
La sophrologie demande une pratique régulière. Il est des outils plus rapides mais réfléchissez bien à ce que vous recherchez ? Un résultat à court terme ou à long terme ? Une transformation positive et durable de votre état d’être ou un moyen de contrôler la situation ? Avoir vraiment confiance dans la vie ou gérer la peur ?

Prenez le temps de découvrir ce qu’est vraiment la sophrologie.
Cela va vous demander un effort, mais installez-vous dans la pratique, avancez dans les techniques et surtout : écoutez le bien que cela vous fait !

Marie-Odile BRUS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close