Comment l’hypnose agit-elle ?

La réponse d’Alice :

Il n’est bien sûr pas nécessaire de comprendre précisément le mécanisme pour bénéficier de cet état d’hypnose, état d’hypnose que l’on qualifie souvent d’état modifié de conscience et qui est un état totalement naturel et courant.

L’hypnose, un état naturel.

L’hypnose est un phénomène du cerveau que nous vivons quotidiennement ; l’exemple le plus fréquent est celui de la personne qui se rend tous les jours au travail en voiture. Avec la sensation de n’être pas totalement là et que la voiture conduit toute seule. Ou à la lecture d’un livre, la sensation de perdre le fil car le cerveau est occupé ailleurs, à trier d’autres informations. Cet état que nous connaissons tous, prouve que nous sommes tous naturellement “hypnotisables”.

L’hypnose, un phénomène cognitif.

Ce phénomène correspond à un état particulier du cerveau, pendant longtemps décrit comme un état entre la veille et le sommeil. Mais depuis l’utilisation de la TEP en imagerie cérébrale (neurologie et neurosciences cognitives), et notamment les travaux de Pierre Rainville sur la plasticité cérébrale, nous savons qu’il s’agit de bien autre chose : l’imagerie (IRM) montre une réduction de l’activation de certaines régions cérébrales (cortex cingulaire dorsal antérieur) et des modifications allant jusqu’au système limbique. L’hypnose vient s’appuyer sur la suspension momentanée des fonctions exécutives et affectives, elle contourne l’esprit critique responsable de nos cogitations et de nos réactions mécaniques inconscientes, et permet donc d’établir de nouveaux circuits de pensée auxquels le mental n’avait pas accès. Nous bénéficions dans cet état d’une créativité accrue nous permettant de trouver nos propres solutions. A mon sens, l’hypnose permet d’ouvrir le champ des possibles en dépassant les freins inconscients. Le praticien utilise la faculté physiologique spontanée du patient à entrer en hypnose, la cultive et l’entretient dans un but thérapeutique (gestion du tabac, poids, angoisse, trauma, etc.).

Comment atteindre l’état d’Hypnose ?

Cet état peut être atteint par Auto-hypnose, il s’agit de se mettre dans le bon état d’esprit, avec ou sans objectif précis, le cerveau faisant le tri et gardant juste ce qui est bon pour vous.

C’est un entrainement qu’un hypnothérapeute peut vous enseigner.

Ou vous pouvez tout simplement vous faire accompagner par un spécialiste de l’Hypnose, qui saura induire cet état propice à tous les ajustements bons et sains pour vous, et avec des suggestions et métaphores vous accompagnera vers le changement souhaité (gestion des émotions, des traumas, des addictions, de l’angoisse, etc.)

Alice BERGERET

Sources bibliographiques :

Mécanismes cérébraux de l’hypnose. Faymonville ME.

Bull Mem Acad R Med Belg. 2004; 159 (7-9): 447-60; discussion 460-3.

Neuroanatomie fonctionnelle de l’état hypnotique.

Faymonville ME, Boly M, Laureys S.

J Physiol Paris. Juin 2006; 99 (4-6): 463-9. doi: 10.1016 / j.jphysparis.2006.03.018. En ligne du 5 juin 2006.

Hypnosis Modulates Activity in Brain Structures Involved in the Regulation of Consciousness.
Pierre Rainville 1, Robert K Hofbauer, M Catherine Bushnell, Gary H Duncan, Donald D Price
J Cogn Neurosci. 2002 Aug 15;14(6):887-901. doi: 10.1162/089892902760191117.

La réponse de Labiano :

Pour savoir comment agit l’hypnose, il faut avant tout savoir comment est-ce qu’on amène une personne en état hypnotique. Avant toutes choses, l’hypnose passera par l’état de confiance en soi de l’hypnotiseur. La confiance du volontaire vis-à-vis de son Hypnotiseur influence fortement le résultat et qu’elle découle notamment de l’assurance émanant du Praticien. Un climat de confiance entre les deux parties doit être établi avant de s’engager dans l’expérience hypnotique. Il ne saurait y avoir de résultat, et cela quel que soit le domaine d’application de l’Hypnose (relation d’aide, divertissement…) sans l’existence d’un lien de confiance solide. 

Le procédé à mettre en œuvre pour créer ce rapport, identique en Hypnose Classique et en relation d’aide, se nomme la « Synchronisation ». La Synchronisation est la procédure qui consiste à créer et à maintenir un rapport de confiance avec une personne, en utilisant nos outils de communication. Se « synchroniser » équivaut à créer un lien profond, d’Inconscient à Inconscient, avec quelqu’un. 

Vous l’aurez donc compris, que l’état hypnotique agit par une confiance et donc un lâché prise du sujet envers le professionnel / l’hypnotiseur. Sans ça, le sujet aura consciemment ou inconsciemment un blocage qui l’empêchera d’entrer dans ce que l’on appelle, l’état de trans. Par la suite, les techniques utilisées varient suivent l’hypnose utilisée et donc des techniques du praticien. 

Labiano XABI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close